05.19.2019

Grand Prix Realstone : premier podium de la saison pour Eleven Sailing Team !

• 6 manches, 2 victoires, 1 podium. Si le Grand Prix Realstone a joué des tours aux concurrents du D35 Trophy, il a permis à Eleven Sailing Team de monter sur son premier podium de la saison… ce qui a fait évoluer le classement du championnat : l’équipe est remonte à la troisième place au général. •

Le week-end a démarré fort à Nyon : deux victoires de manches, d’emblée. « On est parti sous solent dans un peu plus de 10 noeuds. De bons placements, l’équipe était concentrée : ça a payé ! », raconte Jocelyn Keller, nouveau régleur à bord. La suite de la journée est un peu moins évidente – Eleven Sailing Team termine 5e sur la troisième manche, où une flotte très compacte à la bouée se disperse assez vite.

Le lendemain, il a fallu s’armer de patience avant que la première régate soit lancée. Les conditions sont difficiles à lire, peu consistantes, rendant la stratégie difficile… et les placements encore plus importants. Eleven Sailing Team lance de beaux départs, mais quelques hésitations lui coûtent des places : Eleven Sailing Team fait 3e, 4e et 5e. « Nous avons une belle énergie à bord, mais il reste des imprécisions à gommer », explique Loïc Forestier, le barreur. 

Rebelote le dimanche, où le vent instable retarde le départ… avant que le comité décide d’annuler la journée. Les résultats de la veille sont ainsi confirmés : Eleven Sailing Team monte sur la troisième marche du podium, derrière Alinghi et Ylliam Comptoir Immobilier.

• Bilan positif sur le début de saison •

Julien Monnier, le skipper, a le sourire aux lèvres : « Oui, nous avons commis de petites erreurs, notamment sur les départs et les placements. Mais nous méritons notre place aujourd’hui ! Chacun travaille main dans la main, avec un esprit d’équipe qui nous mène en avant. » Le niveau de la flotte ? « Tout le monde est bon. Nous devons être encore meilleurs, les concessions ne sont pas permises si l’on veut progresser. »

L’intransigeance, c’est le mot-clé de l’équipe sur cette saison. Et le préparateur, Christian Vaudelin, l’applique à la lettre : « Le bateau est toujours impeccable. C’est indispensable pour bien naviguer », rapporte Loïc, attentif à chaque détail… et soucieux de reconnaître le travail de chacun. Une attitude essentielle dans le fonctionnement d’Eleven Sailing Team, axé sur l’entente et le travail en équipe. 

On retrouvera Eleven Sailing Team le samedi 8 juin 2019 pour la Genève-Rolle-Genève, puis le Bol d’Or Mirabaud la semaine suivante. 

Photo © Loris von Siebenthal

Nos partenaires

Main Sponsor

Sponsors

Fondation

Partners